Comment je travaille

Je pense qu’une thérapie est un espace de liberté pour explorer sa façon d’être (comportement, croyances, émotions, sentiments …) et pour expérimenter du nouveau. La transformation arrive lorsque nous devenons davantage ce que nous sommes plutôt que d’essayer d’être ce que nous ne sommes pas.

Travailler en psychothérapie, c’est pour moi regarder la personne de manière globale, dans sa souffrance et aussi dans ses richesses. J’aime accompagner l’être humain dans le déploiement de ses potentialités, en respectant le chemin et le rythme qui lui sont propres.

Je suis attentive à créer un espace bienveillant et soutenant où vous pourrez vous sentir suffisamment en sécurité pour aller explorer ce qui est important pour vous. Mais au cours des séances, nous regarderons aussi ce qui est en train de se passer avec honnêteté, attentivement et sans juger. C’est une condition indispensable à la transformation en profondeur.

Utilsant la Gestalt, mon accompagnement est donc centré sur ce qui se passe « ici-et-maintenant », sur les processus, les façons d’entrer en contact.

C’est en suivant les chemins du corps que je suis arrivée à la Gestalt-thérapie. J’en ai gardé une prédilection pour la dimension corporelle dans mon approche.

Au cours du travail, l’attention sera souvent portée au corps (posture, respiration, regard, voix, micro-gestes, sensations, etc.), levier thérapeutique puissant, qui contribue à l’intensité et à la profondeur du travail, en permettant d’en accroître l’efficacité et d’en diminuer la durée.

Comme praticienne de Gestalt, je ne suis pas passive mais je ne suis pas pour autant “directive” : engagée et impliquée dans le processus de la séance, je verbalise ce que j’observe, ce que je ressens, ou ce que j’imagine. J’interviens en paroles, mais aussi par mes attitudes, par le silence, l’immobilité, la posture, le mouvement ou les gestes délibérés, afin d’aider la personne à élargir son champ de conscience.

A partir de qui je suis, de mes compétences et de ma perception de plus en plus fine de qui vous êtes, je souhaite vous accompagner de la manière la plus ajustée possible à votre propre manière d’être. Car un être humain est d’une telle richesse et complexité que je trouve impossible de l’englober sous une quelconque définition, aussi large et complexe soit-elle.

L’accompagnement que je propose a la forme de séances de 45 minutes en face à face. Je pratique la thérapie exclusivement en individuel, sous le sceau du secret absolu. Je ne peux donc pas recevoir deux membres d’une même famille ou des personnes par trop liées d’une manière ou d’une autre.

J’adhère aux codes de déontologie de la SFG (Société Française de Gestalt).

Voir déontologie. Ce qui implique notamment que je suis tenue au secret professionnel absolu. Nos échanges se font donc en toute confidentialité.

Ma pratique professionnelle fait l’objet d’une supervision régulière.

En cas de besoin, je travaille en collaboration avec le médecin généraliste ou un psychiatre (par exemple dans le cas où un soutien par antidépresseurs s’avère nécessaire).